Expériences des méditants

Vous commencez à vous voir avec un point de vue plus large

Ce qui est bien avec cette méditation c’est qu’elle est capable de vous montrer qui vous êtes d’une manière beaucoup plus large que vous ne pourrez le faire vous-mêmes. C’est vraiment très difficile de vous voir tel que vous êtes, alors cette méditation a cette façon de vous montrer d’un point de vue beaucoup plus large. Vous regardez en vous-mêmes comment vous êtes réellement et vous voyez les choses qui sont en vous. J’ai vu des choses en moi dont j’ignorais l’existence avant de suivre cette méthode. Je pense que c’est une des plus grandes forces de cette méditation. Je pensais qu’il était très difficile d’apporter des changements en moi mais cette méthode m’a aidé à me débarrasser de mes habitudes et de mes pensées négatives inutiles.

Je suis vraiment plus heureux maintenant et beaucoup plus détendu. Je me sens mieux et pour moi, c’est la meilleure façon d’illustrer le Bonheur. De plus, ma concentration a augmenté. Comme je travaille avec des ordinateurs, il est absolument primordial d’être patient et concentré tout au long de la journée. Je travaille toute la journée avec ma tête, il est donc très important d’être détendu. Arrêter de gesticuler ou de penser à autre chose, seulement être là où je suis ! La méditation m’a vraiment aidé !

La méditation m’a également fait progresser en tant que mari et en tant que père. Je trouve que le problème majeur dans beaucoup de relations est que l’on attend tout le temps quelque chose des autres. On veut obtenir quelque chose de l’autre. Je pense que cette méditation a changé cette vision des choses avec ma femme. Maintenant, nous ne mettons plus en avant les attentes que nous pouvons avoir l’un de l’autre. La méditation a également changé ma façon de voir mes enfants. Je les vois tels qu’ils sont, je les vois comme un parent, comme un père, c’est beaucoup mieux ainsi.

J’avais des préjugés qui venaient du fort attachement que j’avais pour mes enfants. Avec cette méthode, je pense que l’on commence à voir sa famille de manière plus réaliste. C’est également bon pour les enfants parce qu’ils le ressentent et ils sont beaucoup plus détendus avec moi.

 

Hjörtur / Informaticien
Go Back

Grand changement positif dans ma vie!

Depuis que j’ai pratiqué cette méditation, j’ai eu un changement positif dans ma vie.
Avant, j’ai été presque tout le temps dans l’angoisse, l’anxiété et l’inquiétude, car j’avais beaucoup de peur comme la peur de la solitude, du futur… Et j’ai donc été stressée.
Puis, après avoir commencé quelques semaines cette méditation, un changement a déjà été constaté, et de plus en plus, je vis dans la paix et dans la joie.
Actuellement, je me suis libérée d’un lourd fardeau du passé que j’ai traîné depuis, et avec n’importe quelle situation, je reste calme et sereine pour y faire face. Toute relation avec autrui devient agréable. Plus de rancune du passé ni crainte du futur.
Les méthodes de cette méditation m’ont permis de vivre avec l’esprit de l’univers, et de vivre dans le vrai monde où tout est en harmonie, je remercie du fond du coeur cette méditation.

 

Nadia / Directrice
Go Back

Vous réalisez que la méditation est une pratique amusante et cool

Comptable à New York, je pensais que l’argent était une chose bien et que ma vie l’était tout autant. J’ai toujours couru après l’argent et l’amour car je pensais que j’en manquais. Mais cette quête était sans fin et je n’étais jamais satisfaite. Je pensais que ma vie allait bien, mais cette méditation m’a ouvert les yeux : je n’avais aucun bonheur en moi. J’étais juste dans mon monde et je pensais que ma vie allait bien. Maintenant, avec du recul, je vois très clairement que je ne faisais que cacher mes difficultés et que j’étais malheureuse.

J’étais tellement occupée à vivre dans mon monde rempli d’attentes que je ne pouvais pas voir ce qui se passait par ailleurs. Je « mangeais toutes mes pensées » : ma pensée d’avoir du succès, ma pensée d’être meilleure que les autres… et avec toutes ces pensées, je me sentais tellement lourde ! Alors, j’ai médité en jetant tous ces lourds fardeaux et maintenant, je n’ai plus aucun besoin à satisfaire.

Je suis enfin heureuse ! Comme je n’ai plus de pensées illusoires, je reste concentrée sur une seule chose à la fois. Grâce à cette concentration optimale, je suis plus productive et plus efficace. J’apprends plus rapidement et que je communique beaucoup mieux avec les gens. Je ne réfléchis pas beaucoup quand je parle avec quelqu’un, je lui parle, c’est tout. Pour moi, le bonheur c’est juste ça, c’est très naturel et c’est un sentiment de paix et de tranquillité.

Vous réalisez que la méditation est une pratique amusante et cool. Vous trouverez le sens de votre vie grâce à cette méditation et vous ressentirez la plus grande joie de votre existence. Tout le monde peut suivre cette méthode, car elle est simple et facile. Vous aussi, essayez-là !

 

Ting / Comptable
Go Back

Une expérience inouïe c’est du concret

Depuis l’enfance, j’étais à la recherche d’un mieux-être, d’un bien-être, du bonheur. Cette méditation s’est présentée à moi au cours de ce chemin de quête de moi-même. Elle offre une approche complète et le fait de se débarrasser concrètement des sources de stress, d’angoisse et de préoccupation accumulées depuis la naissance me convenait parfaitement.
Depuis que je médite, j’ai plus de confiance en la vie et tout se fait naturellement. J’ai une vie intérieure plus riche, je suis en évolution perpétuelle, je suis devenue actrice de mes changements. Vis à vis des autres, je suis bien plus patiente et de plus en plus authentique. Professionnellement, j’ai gagné en efficacité, et tout se fait avec beaucoup de facilité, la vie m’accompagne et les bonnes portes s’ouvrent toujours aux bons moments.
Au niveau de la santé, j’étais migraineuse, et depuis que je médite j’ai de moins en moins de souci de santé, je me sens plus légère.
Baignée dans la chrétienté depuis petite, j’avais toujours eu une vie spirituelle, et de fil en aiguille je m’ouvrais à d’autres formes de spiritualité, je savais depuis toujours qu’il y a une force qui nous dépasse derrière ce qu’on appelle hasard ou chance, qu’il y a une main invisible qui orchestre notre vie et je cherchais le moyen de m’en approcher.
C’est un parcours non seulement passionnant, mais vous l’offrir est le plus beau cadeau que vous puissiez vous faire, et non seulement à vous-même mais aussi aux autres, à la nature, et ainsi à la vie!!! Le parcours est progressif, on voit la différence jour après jour, c’est palpable, et ça peut être rassurant qu’on soit plus acteur de notre évolution.
Je cherchais à me rapprocher de l’univers, mais le résultat est bien au-delà de ce que je pouvais imaginer, il s’agit de le devenir, ça n’entre dans aucune case qu’on connait jusque-là.
Tout ce que je peux dire c’est que la nature est généreuse, que cette méthode est faite pour tout le monde, tout âge confondu et qu’il faut faire confiance à la vie, offrez la chance à cette méditation de vous séduire.

 

Haingo / Doctorante
Go Back

Je sens que j’ai vraiment un but, un vrai but dans la vie

Sans cette méditation je n’aurais jamais été capable de regarder ma vie et la manière dont je l’ai vécue. C’est sûr. Peut-être que j’aurais pu cacher mes souffrances ou agir d’une manière différente, je ne sais pas.

Mais je n’aurais jamais pu voir mes agissements et le rôle que je jouais dans tous ces évènements du passé. Sans cette méditation, je serais toujours en train de me plaindre de ceci et de cela, tout en continuant à penser que tout est de la faute des autres et non de la mienne. Je me suis rendu compte que je portais en moi énormément de fierté.

L’image que je renvoyais aux autres a toujours été très importante, je refusais de me montrer faible et de m’ouvrir aux autres. Je me suis donc replié sur moi-même. Je me comparais sans cesse aux autres. Si une personne avait quelque chose de plus que moi, je ne l’aimais pas.

Si une personne semblait plus faible que moi, alors je pouvais être modeste et sympa, je m’occuper bien d’elle. Je pensais être quelqu’un de bien parce que j’étais tellement sympa avec les faibles. Ça, c’était ma vie. Je ne vivais que dans la comparaison, j’essayais par tous les moyens de donner l’impression d’être le meilleur. S’il n’y avait pas de concurrence en face de moi, alors j’étais sympa.

Cela peut paraître étrange, mais dans mon éducation, il était de bon ton de s’aimer et de chercher à s’améliorer en permanence. J’ai vraiment essayé de m’aimer et de me dire que j’étais génial. Cette méthode de méditation est un peu à l’opposé de tout ça. On réalise que l’on n’a absolument rien de génial, et c’est un grand soulagement.

C’est vraiment un grand soulagement parce que c’est un lourd fardeau que de toujours penser qu’on est génial et que l’on doit l’être tout le temps. Maintenant, je me libère de cet ego et de cette fierté, le monde autour de moi est devenu plus sympa et il me traite plus gentiment ces temps-ci. Oui, c’est drôle, car avant, le monde était mon ennemi. Il ne l’est plus.

 

Michael / Avocat
Go Back

La méditation? C’est simple et tellement puissant!

Avant de méditer, ma vie semblait tout à fait correcte. Les gens me trouvaient heureuse et à l’aise en famille, à l’école et au travail, mais en réalité j’étais sans cesse inquiète et j’étais sous pression. J’avais toujours ce besoin de plaire à tout le monde et j’étais obsédée à l’idée de conserver une bonne image devant les autres.

Je me cachais toujours derrière un sourire faux et un maquillage chargé, je me cachais pour paraître parfaite. Avec la méditation, j’ai réalisé que tout était dû au fait que je me souciais de la manière dont le monde me voyait. J’étais tellement inquiète que je ne portais jamais de chaussettes blanches ou des couleurs claires de peur que les gens puissent voir si mes pieds étaient sales. Je pensais que le monde me jugeait pour la moindre chose. J’étais tellement envahie par ce sentiment d’insécurité que j’en étais devenue insomniaque.

Mais finalement, en regardant ma vie, la méditation m’a vraiment aidée à voir que je ne vivais que dans cette “bulle”. J’étais coincée dans un endroit où je ne me souciais que de ma propre vision des choses, où je me comparais aux autres et où je voulais devenir meilleure avec mes propres standards que je m’étais moi-même fabriqués. Maintenant que je regarde en arrière, je peux dire que j’étais vraiment ridicule ! Et dire que je m’infligeais toutes ces inquiétudes !

Les gens me disent que je suis plus lumineuse. J’ai moi-même constaté des changements: je n’ai plus d’insomnies et je peux danser avec des chaussettes de n’importe quelle couleur et sans maquillage! Comme je ne me préoccupe plus des opinions des autres, je me sens beaucoup plus forte et libre. Le plus grand cadeau de cette méditation c’est de voir que le monde ne tourne pas autour de moi. Je n’ai vécu que pour moi-même. Pour moi, le meilleur aspect de cette méditation c’est de voir la réalité, le véritable monde, en dehors de ma bulle.

 

Alexandra / Massothérapeute
Go Back

Sois le changement que tu veux voir dans le monde

Depuis ma naissance, je pensais avoir tout fait avec le cœur et rien avec la tête. J’aime les gens et j’aime les aider. J’y ai consacré toute ma vie, y compris ma vie professionnelle. Mais un jour, un membre de ma famille a souffert de dépression.

Il n’y avait rien que je ne pouvais faire pour l’aider et savoir que je ne pouvais pas aider cette personne m’a fait sombrer dans une dépression bien plus profonde. Alors, j’ai médité et j’ai remarqué un changement en moi. J’ai réalisé que c’était à moi de changer et que je devais m’aider moi-même. L’important n’était pas mon besoin d’aider les autres à s’améliorer mais d’être un exemple pour ceux qui avaient besoin d’aide. J’ai découvert comment montrer la vraie compassion et le vrai amour en m’apportant de l’aide à moi-même. Il s’agit de vivre « en montrant l’exemple et en incarnant le bonheur que l’on veut voir dans le monde ».

Quand j’ai commencé cette méditation, ma carrière professionnelle avait rapidement progressé. Les gens m’ont appelée «la superstar » et j’ai été nommée dans le top 5 dans mon secteur d’activité avec le titre de Vice-présidente exécutive. J’avais du succès dans les affaires, mais j’étais vraiment très occupée par mon travail. Je savais que cette médiation était une grande chance pour moi et que je devais sacrifier quelque chose pour obtenir une autre chose. J’ai alors pris une décision audacieuse, celle de partir pour le centre principal en Corée et d’investir sur moi-même.

Ce n’était pas une mine d’or mais une mine de diamant ! La plupart des gens qui veulent méditer sont très occupés par leurs vies, mais j’espère qu’ils prendront le temps d’investir sur eux-mêmes pour trouver ce qu’ils veulent réellement. Maintenant, j’aime ce que je suis. J’ai une profonde gratitude envers cette méthode parce qu’elle a vraiment changé toute ma vie.

Durant mes 4 mois de méditation en Corée, j’ai surmonté mes expériences traumatisantes du passée ainsi que mes phobies, et je me suis enfin libérée de mes problèmes de santé. Beaucoup me disent que j’ai beaucoup changé, que je suis plus radieuse et plus jeune. Mon cœur est rempli de joie, d’amour et de gratitude. C’est avec cette gratitude qui est désormais en moi, que je veux donner aux autres en étant un exemple.

 

Tuyet / Vice Président Executif d'une Multinationale
Go Back

Trouve des réponses à mes questions existentielles

J’ai toujours su qu’un jour j’aurai à régler des questions profondes qui m’interpellent depuis que je suis en âge d’appréhender ce monde. Des questions qui portent sur la nature de l’univers, sur la mort, sur le rôle de l’être humain.

Après avoir testé la voie de la connaissance à travers ce qu’apporte la science, j’ai eu un aperçu et ai vu également les limites de cette méthode : Que se passe-t-il au delà de ce que peuvent enregistrer nos instruments de mesure ? Qu’ai je appris du monde quantique si jamais je n’ai pu sentir ne serait ce qu’une particule? Je gardais de cette recherche un  sentiment de déception, car je n’avais en définitive rien appris.

J’ai donc remis cette quête de vérité à plus tard, me concentrant sur des activités plus quotidiennes ; mais je gardais cependant en moi le sentiment diffus que je devrai le moment venu découvrir le champ du spirituel.

Un jour des personnes autour de moi ont commencé la méditation. Constatant différents changements chez ces personnes, je suis devenu curieux, j’ai décidé de tester moi-même. J’ai su assez vite où cela pouvait me mener. Mon entrée dans une phase spirituelle.

Depuis lors, mon rapport aux autres et au monde a changé. C’est comme si je voyais plus clair. Physiquement, mon corps se répare de ses nombreuses blessures passées, et va en s’améliorant chaque jour. Je peux ressentir aussi chez les gens autour de moi les dysfonctionnements corporels, et les aider à aller mieux. Cette capacité, je l’avais déjà en moi auparavant, mais je n’en avais juste pas conscience.

Enfin, spirituellement c’est très fort. Je suis en route. Je n’ai pas encore toutes les réponses aux questions que je me posais, mais je sais qu’au bout du processus je connaitrai la Vérité.

Chacun souhaite un jour savoir pourquoi cet univers existe et c’est à la portée de tous de le découvrir. Aussi, je pense qu’il est important pour chacun d’entre nous de pouvoir expérimenter ce cheminement, que je vis en ce moment, car à la clé se trouvent la connaissance et la Vérité, et je crois par la même occasion, le bonheur.

 A mon avis la méditation est une des manières les plus efficiente de volontairement le faire. Ce n’est pas une voie toujours facile, des doutes émergent, mais tout cela est temporaire, et la finalité est grandiose.

 

Thibaut / Coach sportif
Go Back

J’ai pu lâcher mon perfectionnisme qui était la prison de ma vie

J’ai 62 ans. Mère de 3 enfants, divorcée. Avant de commencer à méditer j’ai vécu de nombreuses années de stress, de contrôle, de perfectionnisme, de travail acharné, de fatigue, de manque de sommeil liées à mes attentes de reconnaissance et de réussite professionnelle. Je devais être parfaite partout. Un cercle vicieux infernal puisqu’il n’y a jamais de satisfaction dans ce monde. Dès que j’arrivais à atteindre un but, le suivant m’attendait et ainsi de suite. Gagner de l’argent, être un modèle parfait de mère, gravir les échelons de la hiérarchie, un tunnel sans fin, sans répit, culpabilité de négliger ma famille, pas avoir du temps pour moi, pour les gens que j’aime, pour savourer la vie, du temps pour rien, courir… courir… devenir une machine à production, une machine à faire.
Tout ceci pour qui ? Pour quoi ? Puisqu’on ne retire aucun bénéfice, aucun bonheur réel.

Lorsque j’ai réalisé cet état de fait, j’ai cherché le bonheur un peu partout, dans la lecture, dans les religions, dans la spiritualité, du soufisme au bouddhisme, du yoga au reiki, j’ai parcouru les enseignements, les pratiques, les stages. Oui je comprenais que la joie et la sérénité existent, oui je comprenais intellectuellement tous ces enseignements qui parlent de l’amour, qui se rejoignent et se ressemblent sans pour autant permettre de devenir moi-même la paix, sans ressentir la joie ni la légèreté tant promise dans mon cœur.

C’est à ce moment-là qu’une amie m’a parlé de cette méditation qu’elle pratiquait à Perth en Australie. J’ai cherché le centre le plus proche de Genève qui se trouvait à Paris.

Quelle rencontre magnifique. Cette méthode simple est très efficace. Elle a changé ma vie. Que dis-je… elle m’a sauvée.

Aujourd’hui, Je suis une autre femme, légère et heureuse. J’ai une énergie à en revendre, et je me sens tellement plus jeune. J’ai pu lâcher mon perfectionnisme et toutes mes illusions qui avaient fait de ma vie une prison. Je croyais vivre mais je suffoquais.  Je suis sortie de mon enfer et je peux témoigner aujourd’hui que l’on peut vivre, travailler, aider, s’amuser, tout simplement savourer la vie dans la joie, la sérénité et la légèreté. On peut être entourée de stress, de gens stressés et énervés et rester soi-même zen, en toute tranquillité intérieure. On peut faire face à des situations difficiles avec la même sérénité. J’ai compris enfin le vrai sens des enseignements que j’avais lu auparavant.

Mais qu’est-ce qui est changé en fait ? J’ai découvert la vrai Vie, j’ai enlevé les lunettes de mes illusions et POUF! ma vidéo s’est arrêtée. J’ai compris que j’avais vécu toutes ces années dans mes scénarii, dans mes vidéos, dans mes photos. J’étais en plus l’auteur, le scénariste, le cameraman et l’actrice principale de toutes mes illusions. J’étais enfermée dans mes convictions, mes concepts, mes habitudes, mes savoirs, mes responsabilités, mes croyances, mes enfants, mon travail, ma maison, ma… mon… mes… et tournais en rond… J’avais vécu toute une vie dans ma tête, dans mon esprit.

Quel bonheur de me réveiller de mon rêve après 58 ans. Mais tant qu’on rêve on ne sait pas qu’on vit dans son rêve. C’est au moment du réveil que j’ai compris ! Wow ! ce n’était qu’un long, très long rêve. Et ma vie a changé.

Ma vie aujourd’hui est telle une rivière qui coule tranquille et sans soucis. Elle sait d’où elle vient, elle sait où elle va, elle sait que sur son chemin elle trouvera tout ce dont elle aura besoin. Elle traversera des obstacles mais avancera avec confiance jusqu’à se fondre dans sa source.

 

Shelly / Consultante
Go Back

A la recherche du ‘dô’, le chemin vers l’éveil spirituel

Il y’a quelques mois, j’ai commencé cette méditation, parce que je cherchais le « do », le chemin vers l’éveil spirituel. Lors du séminaire d’introduction, les mots que j’ai entendus ont résonné en moi, ils m’ont donné des réponses à ce que je cherchais, alors j’ai fait confiance à la méthode pour me guider vers l’accomplissement.

Les guides m’ont motivé pour avancer et tout a commencé à changer quand j’ai enfin lâcher-prise

Petit à petit, au fil de mon avancement, je me suis sentit plus clair, plus serein, plus bienveillant et heureux. Cette étude de méditation a parfois remis en cause mes convictions les plus profondes, mais c’était toujours pour mieux, et c’est aussi ce qui est beau. Par exemple, l’envie de devenir meilleur, de devenir quelqu’un qui puisse vraiment aider les autres, ces mêmes envies qui m’avaient jusque-là donné la volonté de méditer, ce sont de belles qualités mais si elles sont égocentriques j’ai réalisé que ça n’avait pas de sens en changeant de perspective cela laisse place au vrai.

Alors si j’avais quelque chose à dire à quelqu’un qui hésite à méditer, je lui dirais premièrement qu’elle est libre de choisir.

Je lui dirais aussi de ne pas seulement se fier à ses préjugés, pour faire son choix, mais d’écouter son cœur, d’écouter le flux qui la guide, et de choisir ensuite.

Si vous méditez, je voudrai déjà vous remercier du fond du cœur pour le bien que vous faites au monde, à vos proches, à vous-mêmes, et vous dire que ce chemin est beau et infini en profondeur. Gardez la foi et le courage pour commencer, mais ne gardez rien ensuite, et jetez cela aussi, quand le moment sera venu !

Encore merci pour tout.

 

Paul-Alexandre / Etudiant en design
Go Back